Notre voyage débute à Limoges,

Un dimanche maussade de janvier.

Dans un confort qu’il faut apprécier

A bord d’une R T G dont je fais l’éloge.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

R T G train aux confortables voitures,

Hélas bruyant à turbiner beaucoup d’air.

De la conduite dont ils sont fiers,

Les conducteurs aiment cette aventure.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Quel périple de Bordeaux à Lyon !

Il faut traverser le Massif Central,

Avec des paysages pour le régal

Dont on apprécie la vision.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Quittons la capitale du Limousin.

A bord de la 2021 nous prenons de la vitesse,

Pour atteindre le cent quarante sans faiblesse,

Nous voici partis avec entrain.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

La forêt de Bord au passage aux Bardys,

De ses bois cassés, offre la désolation

De la tempête ayant sévi sur la région,

Dont le retour ne fait pas envie.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Nous atteignons le cent soixante rapidement.

Puis de nous mettre en marche sur l’erre,

Ainsi nous gagnerons St Sulpice Laurière

Que nous quitterons après rebroussement.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Notre prochaine étape atteindra Guéret.

Après la traversée de paysages verdoyants

Busseau, son viaduc sur la Creuse dominant.

Nous arriverons à Montluçon sans arrêt.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

De là il faudra grimper à Commentry,

Ville devenue célèbre pour ses odeurs

Dont ses habitants n’en font pas malheur,

De courbe en courbe, sur une rampe sans répit.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Après Hyds, Lapeyrouse point culminant,

Puis c’est Louroux et sa vue panoramique

Sur la Bouble et le Bellon, deux vallées magnifiques,

Du haut des deux viaducs surplombant.

clic pour agrandir
 
clic pour agrandir

Puis voilà Bellenaves, pour croisement

Nous devrons nous arrêter.

D’ici nous irons à Gannat pour rebrousser.

Mais, avant c’est le Louis qu’on attend.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

Pour rejoindre St Germain, but ultime

Nous traversons la plaine à vive allure.

Au passage, d’un coup violent à la hure

Un sanglier, trop pressé, sera victime.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

La fin de notre voyage est en vue,

Et aussi mon étape de conduite,

Ainsi l’on redécouvre avec mérite

Point de mirage, mais de l’inattendu.

clic pour agrandir
clic pour agrandir

 

 

 

 

Retour à l'accueil