Embruns

 


Ils vont, au coeur des vagues
Là où plane le mystère ,
Très loin de toutes terres
Là où vivent les algues.


Ils vont, gouttes fluides,
Dans ces collines liquides
A l’assaut de leurs peurs,
Vivant l’esprit vainqueur.


Ils vont, avec la voile
Gonflée de leurs rêves,
Dormant dans les étoiles,
Sillonnant sans trêve.


Ils vont, chassant la brise,
Attentifs aux nuages,
L’œil dans l’écume grise
La main sur les cordages.


Ils vont, dans ce bel élan
Surfer le dos de l’océan
Traçant un sillon fragile,
Sur l’immensité hostile.


Ils vont, défier les rugissants
Qui font gémir le gréement
Dans des églises de lumière
Rayons magiques sur la mer.


Ils vont, poussés par l’amour
Affronter avec leurs mains
Les forces qui nuits et jours
Magnifient leurs destins.

 

Christian